Les Galipettes

À propos

Nos constats​

L’organisation du travail a changé.

Il y a eu l’émergence des familles monoparentales, la dispersion géographique des membres d’une même famille (imposée par la vie professionnelle), la disparition de la fonction atypique du travail féminin et la généralisation du « travail à deux » dans les couples de moins de 45 ans.

Suite à ces constats, on a vu se créer des structures d’accueil permettant aux travailleurs de concilier vie professionnelle et vie familiale tout en assurant le maintien et la disponibilité de la population sur le marché du travail.

Personnel d’encadrement et formation

Nous travaillons avec la norme d’encadrement d’un animateur pour 14 enfants en extrascolaire et 12 enfants en flexible.

Un responsable d’équipe est désigné par structure afin d’assurer la gestion quotidienne.

L’accueil des enfants et des parents

Quand un parent contacte une des structures pour avoir des renseignements, nous lui expliquons d’abord l’ensemble du projet.  Si le parent semble intéressé, nous lui demandons de le rencontrer

  1. Pour remplir l’ensemble du dossier administratif (fiche santé, ROI, prix des repas, du forfait,…) ;
  2. Permettre aux parents de vérifier sur place que la structure réponde à leurs attentes.

Chaque responsable rencontre chaque parent afin de lui expliquer la façon dont nous travaillons, dont nous nous organisons, l’encadrement, les repas, les siestes, l’organisation de la toilette si elle est demandée et répondons à toutes les questions tout en visitant la structure et en rencontrant les membres de l’équipe en activité.  Nous essayons par là, d’apaiser toutes les inquiétudes bien légitimes.

À la fin de l’entretien, un dossier est alors complété par les parents avec l’aide du responsable (fiche santé, fiche école, fiche repas, convention).

Le projet pédagogique​

Le développement de l’autonomie et de la solidarité est à la base du projet pédagogique des structures.

L’accueil offert doit être un outil de socialisation et un complément réel à l’éducation « à la maison ».

Les structures Galipettes doivent être un lieu de vie à part entière.

Le vrai temps libre est un temps de jeu où l’enfant peut déterminer lui-même ou avec d’autres, ce qu’il fait.

Même si la priorité est donnée aux petits groupes informels, constitués par les enfants eux-mêmes, l’animateur travaillant dans ce type d’accueil, propose également des activités organisées, laissées au libre choix de l’enfant.

Les repas et les devoirs sont également des activités structurées par l’adulte.

Le temps réservé aux devoirs est nécessaire aux enfants qui rentrent trop tard à la maison pour les faire dans de bonnes conditions.

Cet accueil doit stimuler le développement social des enfants par l’exercice des capacités essentielles telles que :

  • vivre en groupe ;
  • « être acteur » ;
  • résoudre des conflits ;
  • expérimenter la solidarité et la tolérance.

Au sein de l’accueil extrascolaire en heures irrégulières, l’enfant trouve un climat dans lequel, des savoirs, autres que les connaissances, sont valorisés.

Le principe des Galipettes est que l’enfant découvre son environnement social, culturel au travers du jeu et avec plaisir.

Cette découverte s’articule autour d’ateliers proposés aux enfants, qui sont développés autour de thèmes choisis et différents chaque semaine.

Il faut savoir que la technique utilisée dans les ateliers n’est qu’un support pour atteindre les objectifs globaux, comme la créativité, l’autonomie, l’esprit critique.

Le support permet aux enfants de s’exprimer et de découvrir des choses peut-être peu connues (l’importance du thème choisi et de ses objectifs).

Par exemple, on privilégiera la fresque collective plutôt que le dessin individuel, le jeu de coopération plutôt que le jeu du « Monopoly », le matériel de récupération, la sortie au Musée plutôt que le parc d’attraction.

Les notions de solidarité, d’égalité, sont dominantes au travers du projet pédagogique. Cela se marque déjà par le ait qu’il n’y ait pas de répartition d’âge et que ce sont les enfants qui choisissent leurs ateliers.

L’enfant apprend à avoir confiance en lui, à devenir autonome, critique et responsable (l’équipe prend le temps de l’écouter, l’encourager dans sa prise de parole, dans ses initiatives, …).

Concrètement, comment cela s’organise ?

L’équipe pédagogique se réunit chaque semaine pour faire le choix du thème qui sera proposé aux enfants.

Les ateliers sont proposés : du bricolage au modelage, au rythme, à la découverte de son environnement, sorties extérieures, cuisine, psychomotricité,.. Ainsi, les enfants choisissent l’atelier auquel ils souhaitent participer.

L’enfant qui fait le choix de son atelier, et ce, en fonction de son envie, de son affinité avec tel ou tel animateur ou enfant.

Si l’enfant n’a pas envie de participer à une activité dirigée par l’adulte, il a la possibilité de participer à ce que l’on appelle l’atelier libre, où l’enfant fait un peu ce qu’il souhaite, à savoir : lire, jouer aux petites voitures, au magasin, à la poupée, aux jeux de société, … (ceci permettant de respecter son rythme et de retrouver peut être une ambiance plus familiale).

Cette méthode de travail permet à l’enfant de poser un choix, d’être créatif, de découvrir ce qui l’entoure et de faire, petit à petit, sa propre opinion sur certaines choses.

Comme ce sont des petits groupes, il a la possibilité de s’exprimer, de dialoguer avec ses compères ou avec l’adulte.

Durant les grandes vacances, une fois par semaine, nous organisons une sortie autour de thèmes choisis. Ces sorties ont pour objectif d’ouvrir les enfants sur ce qui les entoure et de leur faire découvrir les patrimoines locaux et régionaux.

Quels sont les prix ?

Durant les périodes scolaires

Un forfait de 65 euros par mois pour le premier enfant de la famille, 55 euros pour le second et 30 euros pour les suivants est demandé aux parents, quelle que soit la fréquentation de celui-ci sur le mois. 

Nous accueillons les enfants lors des journées pédagogiques (seulement pour les enfants habitués).

Durant les vacances scolaires :

Tarif dégressif en fonction du nombre d’enfants d’une même famille et du nombre de semaines.

Au niveau des repas ?

Des repas comme le déjeuner, la collation de 10h00, le dîner (pour Leuze), la collation de 16h00, le souper, sont proposés aux enfants.

Cette prise de repas au sein de nos structures est discutée préalablement avec les parents lors de l’inscription de leurs enfants.

Heures d’ouverture durant la période scolaire

• De 5h30 à 9h00 : les enfants sont déposés à l’école.

• 15h30 à 22h30    (21h30 pour nos structures de Mons et Jemappes)  : les enfants sont repris à l’école à la fin des cours.

• De 11h30 à 22h30  (21h30 pour nos structures de Mons et Jemappes)  : idem, mais pour les mercredis.

Ce type d’horaire évite toute rupture entre le début et la fin des cours et la prise en charge par nos structures.

Heures d’ouverture durant la période des vacances scolaires

• De 6h30 à 19h00.

Les structures ne sont fermées que 15 jours durant les vacances de juillet et août ainsi que les jours fériés.

La présence des enfants dans nos structures est couplée avec les horaires de travail du/des parent(s) (déplacements compris).

Nos derniers ateliers